Théâtre
ven. 24 janv.

Le petit garçon qui avait mangé trop d’olives

Les compagnons de Pierre Ménard

Accueil > Spectacles > Le petit garçon qui avait mangé trop d’olives

Le petit garçon qui avait mangé trop d’olives
Les compagnons de Pierre Ménard

théâtre 40%
autobiographie 30%
digression 20%
langue des signes 10%

  • Colonnes (Blanquefort)


Deux langues : deux façons de regarder le monde

Il était une fois un petit garçon auxoreilles cassées mais aux yeux d’or. On est prêt à plonger dans le conte et suivre, en français et en langue des signes, le petit héros courageux et ses sept frères et soeurs, mais la comédienne s’arrête, et digresse. Ce conte est un miroir, une surface de projection de ses souvenirs d’enfance. La sienne et celle de son père, enfant devenu sourd, ouvrier espagnol devenu immigré, illettré devenu amoureux érudit de la langue des signes qu’Isabelle Florido et Igor Casas manient à merveille. Elle est leur langue maternelle, une drôle de langue, belle et poétique.

Crédits

sur une idée d’Isabelle Florido / texte : Achille Grimaud et Isabelle Florido / adaptation LSF : Isabelle Florido et Igor Casas / jeu : Isabelle Florido et Igor Casas / mise en
scène : Marie-Charlotte Biais / création sonore : Estelle Coquin / création lumière : Eric Blosse / conseiller vision virtuelle : Erwan Cifra / photo © Aurélia Allemandou

production : Christelle Pernon / coproduction : Carré-Colonnes - scène conventionnée Art et Création, Saint-Médard - Blanquefort (33), le Domaine d’O - Montpellier (34),
le Polaris - Corbas (69), l’Odyssée - Périgueux (24), l’IDDAC - Agence culturelle de la Gironde - Bordeaux (33)
 Partagez l'événement

RESERVEZ VOS PLACES

1 ABO 3 ET + 17 €

2 ABO 6 ET + 14 €

3 ABO 10 ET + 11 €

4 ETUDIANTS 10 €

5 LOC PLEIN 20 €

6 LOC REDUIT 17 €

Réserver vos places >>

INFOS COMPLÉMENTAIRES

10 ANS

Les compagnons de Pierre Ménard présentent des spectacles bilingues en langue des signes et en français. D’une réelle virtuosité, les interprètes ont donné Les Contes-dits-dubout-des-doigts en 2009 lors d’une première saison commune au Carré-Colonnes, repris pour Échappée belle 2010, puis Goupil (Échappée belle 2016). Leur dernière création est coproduite par Carré-Colonnes.

SÉANCES SCOLAIRES

séances scolaires : jeu 23 jan 14h ven 24 jan 10h

Les Partenaires

les saisons
précédentes
espace
pros &
partenaires
contactez
nous