l Tempest Project | Carré-Colonnes

Maîtres anciens

Trahi et banni, le vieux mage Prospero trouve refuge, avec sa fille Miranda, sur une île désertique. Il réduit en esclavage les deux esprits qui l'habitent, fomente sa vengeance pour finalement s'en délivrer. Vingt ans que Peter Brook, grand maître du théâtre contemporain, n'était pas venu à Bordeaux. À 96 ans, le metteur en scène renoue avec son vieil ami, compatriote et compagnon de toute une vie : Shakespeare. Comme Aimé Césaire avant lui, il signe une tempête « d'après La Tempête », construite autour de la question majeure de la liberté. Accompagné de nouveaux talents et de comédiens fidèles, insistant sur le verbe dans sa langue originale, Peter Brook va à l'essentiel et livre une version épurée du chef d'œuvre et ultime pièce de l'auteur. Déconfinement des esprits garanti.

On en parle !

Libération

« Peter Brook n’a pas attendu la maturité pour devenir un metteur en scène expérimental, c’est-à-dire quelqu’un qui ne s’assoit dans aucune forme existante et ne reproduit jamais ce qu’il a déjà tenté.   »

Lire l'article

La Croix

« Le metteur en scène invite à nouveau à le suivre sur les chemins qui emmènent au bout de soi-même. Un voyage propice à toutes les révélations que ce qu’être « humain » veut dire. »

Lire l'article


Distribution


Ça pourrait vous intéresser...