Danser au bord de l'abîme

Une carrière désaffectée faite d'éboulis rocheux abrite une fête clandestine. Le musicien RONE et le collectif (LA)HORDE ont installé le décor et l'ambiance : une rave post-apocalyptique où, face au fracas du monde, il ne reste plus qu'à danser à corps perdu, s'étreindre, se battre, et aimer jusqu'à plus soif. Sans rien cacher de la brutalité des hommes, (LA)HORDE, à la direction du Ballet national de Marseille renouvelé, signe une œuvre brûlante inspirée par l'auteur de science-fiction, Alain Damasio. La force collective qui émane des danseurs au bord de l'effondrement fait naître des tableaux d'une beauté et d'une vitalité inouïes. Portés par la musique envoûtante et hypnotique de RONE, ils dansent la colère de la jeunesse révoltée, vivante et joyeuse. Et c'est bouleversant.

certaines scènes pourraient heurter la sensibilité des spectateur·trice·s

On en parle !

Euronews

« La rencontre de la musique électro de Rone et des danseurs du collectif (La)Horde illumine Lyon »

artistik rezo

« Rone et (La)Horde : teuf, gravats et décibels »



Distribution


Crédits


Ça pourrait vous intéresser...