facebook
Image page

Esprit

Accueil > Le projet > Esprit

UNE REUNION FRUCTUEUSE

Depuis 2009, Le Carré à Saint-Médard-en-Jalles et Les Colonnes à Blanquefort ne font plus qu'un, ou plutôt les 2 espaces sont désormais animés par une seule et même équipe. Un projet culturel commun unit donc 2 salles de la métropole (pour 3 espaces de programmation principaux) et leurs territoires autour d'une ligne artistique qui fait la part belle à l'innovation, aux formes actuelles de la mise en scène, avec un équilibre entre des affiches ouvertes à un large public et des propositions plus axées sur la surprise, le contre-pied, l'étonnement. Le Carré-Les Colonnes suit avec soin l'évolution des moyens d'expression employés par les acteurs du spectacle vivant ancrés dans l'aujourd'hui et le maintenant.

UN PROJET POUR TOUS LES PUBLICS ET UN ESPRIT : AUDACE ET CROISEMENTS

Le projet culturel et ses prolongements (actions avec tous les publics, continuité avec les projets précédemment engagés sur chaque territoire, travail en réseau avec les acteurs départementaux, régionaux, nationaux et internationaux, production…) s'appuie en partie sur une programmation construite sous l'angle de la complémentarité : les spectacles pour adultes y côtoient les spectacles à partager en famille, les artistes renommés auprès du grand public y côtoient des artistes reconnus et des artistes émergents, les compagnies aquitaines y côtoient des compagnies de 14 nationalités différentes, les fondamentaux de la scène y côtoient les nouvelles technologies et les nouveaux modes de « fabrication » de la représentation, c'est-à-dire la remise en perspective des codes de la mise en scène, du cloisonnement des disciplines et du rapport artistes/spectateurs. Revendiquant la diversité des styles et sensibilités proposés, Le Carré-Les Colonnes se positionne sur des projets (en diffusion ou en production) qui misent sur des formes nouvelles de scénographie, de dramaturgie, de rencontre avec le public. Un soutien à l'audace donc, un regard vers la scène en devenir plus que vers la célébration d'un patrimoine théâtral (même si ce patrimoine est présent dans une approche « transformée »), tout en prenant garde à ne pas proposer des formes définitivement hermétiques.

 

DES ACTIONS & DES ATOUTS

1 / LA DIFFUSION DE SPECTACLESLa programmation d'artistes étrangers est une marque forte, avec près de 41% de compagnies venant d'Europe et du reste du monde (Palestine, Cambodge…). Cette diffusion se répartit sur 2 pôles principaux : la saison en tant que telle et le festival Echappée Belle (spectacles à l'air libre). La diffusion est la partie la plus visible de l'action de la scène conventionnée, mais loin d'être la seule.

LA LOI DES SÉRIES Fort du succès de la saison passée, Sylvie Violan a choisi d'étendre une nouvelle fois le temps de visibilité des spectacles proposés. Beaucoup de spectacles s'installent ainsi pour des séries de représentations (de 2 à 6, jusqu'à 15 pour le jeune public) afin de laisser l'opportunité à chacun de profiter de ces spectacles.

2 / LE SOUTIEN A LA CRÉATION DE SPECTACLES par le biais de la coproduction et la mise à disposition d'espaces de résidences, avec une attention spécifique portée aux compagnies émergentes, la défense de ces projets auprès des réseaux professionnels…

4 / LE MAILLAGE ET LES RELATIONS AVEC LES PUBLICS sont deux dimensions prépondérantes du travail exercé à l'année. Le maillage s'incarne dans une présence accrue sur le terrain auprès du réseau des professionnels d'un côté, des acteurs de la vie publique de l'autre. Les projets sont partagés, naissent de contributions communes. Les arts vivants - leur pratique, leur fabrication, leur rayonnement - deviennent ainsi un carrefour de rencontres et de collaborations, s'inscrivant en toute cohérence dans les missions de service public, notamment grâce à un ample travail d'éducation artistique et culturelle.