facebook
Image page

édito 17/18

Accueil > Le projet > édito 17/18

La culture est l’un des premiers lieux d’expression de l’humanité, elle constitue une possibilité de compréhension et d’expression sur notre monde. Les obscurantismes ne cessent de la mettre à bas et pourtant au travers des siècles, elle est là, présente, adaptable, évolutive… Il n’y a pas une culture
mais des cultures qui ont su utiliser les traditions, les savoir-faire propres à chaque groupe humain, l’actualité du moment, les technologies nouvelles… Elle est omniprésente même si nous n’en avons pas conscience et elle permet l’ouverture sur l’extérieur. Les artistes, chacun dans leur discipline, ont le talent de mettre en valeur cette culture tout en faisant passer des messages. La culture, c’est avant tout notre histoire ou mieux, nos histoires, c’est pourquoi il est important de lui donner la place qu’elle mérite.

Depuis 2010, les villes de Blanquefort et de Saint-Médard s’y sont attelées en soutenant notamment la scène conventionnée Carré-Colonnes afin qu’elle s’ancre dans le paysage culturel local, national, voire international et qu’elle devienne une référence culturelle métropolitaine auprès d’un public diversifié. Un pari réussi grâce à un gros travail de partenariat avec les acteurs locaux, une programmation sans cesse renouvelée, audacieuse et contemporaine qui met en scène les arts du spectacle vivant.

La nouvelle saison nous réserve de belles surprises, avec un gros effort porté aux arts pluridisciplinaires, des propositions atypiques, des spectacles qui suscitent la curiosité en favorisant la rencontre entre danse et cirque, musique et opéra ou encore théâtre d’objets afin de favoriser la découverte et faire front contre les préjugés. Cette saison se veut encore plus participative et interactive ; elle misera sur la convivialité et la qualité de l’accueil dans des lieux originaux, tels que la Vacherie à Blanquefort ou des espaces insolites à Saint-Médard-en-Jalles et grâce à toutes les autres propositions faites par le Festival International des Arts de Bordeaux Métropole. Alors laissez-vous porter par la curiosité, le rêve et le partage : une très belle saison 2017-2018.

Véronique FERREIRA, maire de Blanquefort, Présidente du Carré-Colonnes
Jacques MANGON, maire de Saint-Médard-en-Jalles, Vice-président du Carré-Colonnes
_________________________________________________________________________


Neuvième saison du Carré-Colonnes, le programme 2017/2018 s’annonce joyeux et engagé, international
et régional, toujours résolument ouvert sur notre monde, donnant toute la place qu’elle mérite à la parole des artistes, à leur univers décalé et irrévérencieux. Et comme les spectacles n’existent que parce que vous êtes là, vous les spectateurs attentifs, fidèles, critiques, merci à vous !

Le FAB, Festival International des Arts de Bordeaux Métropole, co-porté par Carré-Colonnes, verra sa seconde édition en octobre. Saint-Médard en sera un centre névralgique avec dix spectacles évènements, dont la majorité en Premières mondiales comme The Jokers du collectif libanais Zoukak ou encore la création du chorégraphe bordelais Hamid Ben Mahi. Dans le cadre de l’année croisée France Colombie, nous aurons l’honneur d’accueillir la Première française du Mappa Teatro : La Despedida. Le FAB sera aussi l’occasion de vivre des expériences exceptionnelles, de se transformer en « spect’acteur », en explorant le mythique Far Ouest avec Opéra Pagaï, en vivant l’action citoyenne avec Yan Duyvendak, ou encore en randonnant aux frontières de notre métropole avec Gregory Edelein. Le FAB sera aussi le temps fort qui clôturera la saison Paysages Bordeaux 2017, initiée par la Ville de Bordeaux.

De novembre à mai, la saison se déploie au Carré, aux Colonnes, à la Vacherie et dans de nombreux lieux atypiques. Les cartographies de Frédéric Ferrer vous baladeront tout au long de l’estuaire, de Bordeaux au Médoc, sur la terre ferme, dans l’espace et même en bateau ! Dans les salles, la saison sera encore une fois étonnante et détonante, éclectique et électrique ! Avec les nouvelles créations de Philippe Decouflé et de Ivanna Müller, la musique fascinante de Bachar Mar-Khalifé, les syriens de Sous le pont, les pirouettes verbales de Jerôme Rouger et Titus, les inénarrables Chiens de Navarre, la poésie bricoleuse du Turak, l’énergie de la jeunesse du Peer Gynt de David Bobée, le créole des réunionnais de Konpani Ibao, spectacle hommage aux soldats de la guerre 14-18.

Enfin, regardez attentivement nos nouveaux tarifs : les prix des abonnements ont baissé, les formules sont simplifiées et les étudiants bénéficient d’un
tarif à 10€.

Dans l’attente de vous retrouver, je remercie tous nos partenaires publics, privés et médias ainsi que l’équipe du Carré-Colonnes et celle du FAB de nous permettre de vivre et de faire vivre tous ces moments de créativité, d’intelligence, et d’intensité.

Sylvie Violan,
Directrice du Carré-Colonnes
Directrice du Festival International des Arts de Bordeaux Métropole
_______________________________________________________